Mélisa Temime-Sellem - Naturopathe

11 BOULEVARD DES MONEGHETTI

06240 BEAUSOLEIL

La SYMPATHICOTHERAPIE

QU'EST-CE QUE LA SYMPATHICOTHERAPIE ?

LA METHODE :

La méthode consiste à introduire successivement dans chaque cornet nasal un très fin stylet métallique afin de stimuler les points réflexes de la muqueuse nasale. La simulation peut être amplifiée grâce à l'utilisation d'huiles essentielles.

La technique est complètement indolore.

​La stimulation de ces points provoque un influx nerveux qui va être diffusé sur tout le réseau sympathique et transmettre une commande aux organes ou fonctions sur lesquelles on souhaite agir.

Elle est donc un précieux allié dans notre quotidien car elle stimule nos facultés de récupération.

Elle est  particulièrement efficace dans le secteur des déséquilibres neurovégétatifs, générateurs de maladies dites fonctionnelles, qui représentent la majorité des motifs de consultation.

Elle donne des résultats rapides, effectifs, non iatrogènes et obtenus sans réactions douloureuses.

LES PRINCIPALES INDICATIONS :

- Le stress,

- les insomnies,

- les migraines,

- les angoisses et l'anxiété,

- les dépressions nerveuses,

- les troubles digestifs,

- les troubles génitaux et sexuels,

- les dépendances (alimentaire, tabagique, alcoolique...),

- les troubles cardio-vasculaires,

- la spasmophilie,

- les allergies,

- les troubles respiratoires...

LES CONTRE-INDICATIONS :

- Grossesse,

- Grande sous-vitalité,

- Dégénérescence nerveuse ou hormonale grave,

- Troubles cardio-vasculaires graves,

- Trauma facial et suite de chirurgie nasale de moins de 3 mois,

- Glaucome,

- Epistaxis fréquents et graves,

- Néoformations intra-nasales.

LA FREQUENCE :

La sympathicothérapie apporte des résultats rapides, parfois une seule séance peut suffire. La séance dure environ 30 min.

Tout dépend du problème, mais il est conseillé de faire entre 2 et 8 séances à une semaine d'intervalle.

La sympathicothérapie est une technique qui, comme son nom l'indique, agit sur le système nerveux sympathique, c'est à dire le système nerveux autonome (ou neuro-végétatif).

Elle est également désignée sous une variété de noms comme par exemple nasothérapie, endoréflexologie nasale, massage rhino-bulbaire, centrothérapie ou encore nuraxothérapie.
 

Le système nerveux autonome, c'est à dire celui que nous ne pouvons contrôler, est divisé en deux parties :

-le système parasympathique : qui correspond à nos facultés de récupération,

-le système orthosympathique : qui correspond à nos facultés de réaction.

Les stress qui nous parviennent sont interprétés et gérés par ces systèmes, leur régulation permet de conserver un équilibre.

 

Lorsque la situation conflictuelle devient trop intense, cette gestion "à l'amiable" n'est plus possible, et le système neuro-végétatif  "disjoncte". Cela entraîne très fréquemment des maladies physiques dites de somatisation, c'est-à-dire que le corps transforme la difficulté nerveuse en réel problème physique, en maladie.

La sympathicothérapie, de par son action sur les zones réflexes des fosses nasales, a pour action de rééquilibrer ces deux systèmes.


Cette efficience est liée notamment à la densité des fibres sensitives (de la 2e branche du nerf trijumeau) et sensorielles (nerf olfactif).

Il faut mentionner également le rôle énergétique essentiel des fosses nasales bien connu en acupuncture, en yoga, en homéopathie, en aromathérapie et en ostéopathie crânienne.